On fête aujourd'hui

Chemin de Croix

Le chemin de Croix exposé sur les murs de l'église de MARNAY, a été conçu et réalisé en terre cuite et émaillée par Christiane Robichon de la Guérinière.

Son aspect peut déconcerter: l'œuvre est inhabituelle, chargée d'une émotion violente, qu'impérieusement, l'artiste nous requiert de partager.

Pas de toges, ni de cuirasses, aucune architecture orientale, libéré de toute mise en scène "historique", le drame prend une dimension d'actualité qui touche d'autant plus vivement le fidèle que le réalisme de certains détails familiers chaussettes tricotées ou vêtements rapiécés des bourreaux le rend encore plus proche; la cruauté du supplice en devient insoutenable. Pourtant le rappel au quotidien demeure trop discret pour courir le risque de l'anecdote; ce n'est point ici, un fait divers qu'on nous raconte mais une tragédie éternelle que le temps ne peut ni figer ni estomper.

Intentionnellement gommé, l'environnement est intemporel, abstrait pourrait-on dire, mis à part les quelques détails déjà cités et qui servent de repère. Il s'agit ici de passions, autant que de "La Passion"; tout se joue sur les visages, essentiellement sur celui du Christ, violemment accentué, à la limite de la caricature. Un tel parti pris peut choquer, mais il est inspiré par le désir de conférer à la représentation trop souvent affadie du chemin de la Croix, la charge de violence, de souffrance et de désespoir de ce qui fut un drame humain autant que divin.

Une telle œuvre nous arrache à l'indifférence et le Christ incarné et douloureux y retrouve son visage d'homme sans perdre sa dimension divine.

Nicole LASSAIGNE.


Première Station

Jésus est condamné à mort

J'étais comme un agneau docile qu'on emmène à l'abattoir,
et je ne savais pas ce qu'ils préparaient contre moi.
Jérémie 11,19


Deuxième Station

Jésus est chargé sur la Croix


Ils prirent donc Jésus qui, portant lui-même sa croix

sortit de la ville pour aller au lieu dit du Crâne,

en hébreu Golgotha.
Jean 19,17


Troisième Station

Jésus tombe pour la première fois

Quand il tombe

il ne reste pas terrassé

car YAHVE

lui soutient la main.
Psaume 37,24


Quatrième Station

Jésus rencontre sa mère

Vois! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d'un grand nombre en ISRAËL,
et toi-même, un glaive te transpercera l'âme.
Luc 2,34-35


Cinquième Station

Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa Croix

Ils réquisitionnent,

pour porter sa croix

Simon de Cyrène

qui revenait des champs
Marc 15,21


Sixième Station

Véronique essuie le visage de Jésus

Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes

qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
Luc 23,27


Septième Station

Jésus tombe pour la deuxième fois

Il a été écrasé à cause
de nos crimes.

Le châtiment qui nous rend
la paix est sur lui.
Isaïe 53,5


Huitième Station

Jésus rencontre les femmes de Jérusalem

Se tournant vers elles, Jésus dit:

"Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi,

pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants."
Luc 23,28


Neuvième Station

Jésus tombe pour la troisième fois

Le joug est sur notre cou

nous sommes persécutés

nous sommes à bout et nous,

nous portons leurs iniquités.
Lamentations 5,5-7


Dixième Station

Jésus est dépouillé de ses vêtements

Quand les soldats eurent crucifié Jésus

ils prirent ses vêtements dont ils firent quatre parts.
Jean 19,23


Onzième Station

Jésus est cloué sur la Croix


Ils l'y crucifièrent.

Jésus disait:

"Mon Père pardonnez leur;

ils ne savent pas ce qu'ils font"
Luc 22,33-34


Douzième Station

Jésus est dépouillé de ses vêtements

Jésus dit d'un grand cri:

"Père, je remets mon Esprit entre tes mains"

et ce disant, il expira.
Luc 23,46


Treizième Station

Jésus est descendu de la Croix

Ils prirent le corps de Jésus

et l'enveloppèrent de linges,

il y avait un grand jardin

et un tombeau neuf,

c'est là qu'ils déposèrent Jésus.
Jean 19,40


Quatorzième Station

Jésus est déposé dans le tombeau


Joseph d'Arimathie, prit le corps de Jésus, l'ensevelit dans un linceul blanc

et le plaça dans le tombeau, puis il roula une grande pierre à l'entrée.
Matthieu 27,59-60