Confrérie de Saint Antoine

D'après un document du XVème siècle (voir photo), une confrérie de Saint Antoine a été érigée au Grand Autel de l'Eglise paroissial d'Avrigney. A son origine, il s'agit, pour sauver son âme, d'avoir un intercesseur ou un protecteur «afin d'obtenir par son patronage ce qu'ils ne peuvent obtenir par leurs mérites».

Saint Antoine est un ermite de la Thébaïde qui vécut entre la fin du IIIème et le début du IVème siècle. Il se retire au désert où il résiste aux tentations envoyées par le diable. Il est souvent accompagné d'un cochon, animal que lui aurait laissé un de ces compagnons au désert.

Ainsi, depuis 1863, la fête de Saint Antoine a été observée pratiquement sans interruption, le 17 Janvier de chaque année. Les confrères se réunissent à cette date pour célébrer la fête: la statue est conservée pendant une année dans la maison d'un confrère: le bâtonnier. Le jour de la fête, elle est déposée à l'église où a lieu une messe solennelle. Elle est ensuite portée dans la maison du confrère qui doit la recevoir. C'est l'occasion de partager gaufres et dragées.