Les Vierges

Maison d'Or

Dans la chapelle seigneuriale, à gauche de l'autel, une niche néo-gothique abrite la célèbre toile représentant une vierge à l'enfant Jésus du XVIème siècle, appelée Notre-Dame du château, car elle avait été miraculeusement préservée de l'incendie de 1697 et abritée au château. Elle fut transférée à l'église en 1793.


Porte du Ciel

La façade principale de l'Église de Marnay est percée en son milieu d'une fenêtre flamboyante sur la base de laquelle figure une petite statue de Vierge à l'Enfant en pierre.

Cette statuette d'art populaire qui date de la reconstruction de la façade (XVIIème siècle) ne manque pas d'attrait.


Avocate de la Grâce

La dernière chapelle latérale droite de l'Église (côté Épître), ou chapelle du Rosaire, conserve une statue de la Vierge pleine de douceur et de grâce.

Cette sculpture faite de mesure d'équilibre est très représentative de l'esprit français qui s'exprime dans l'art à la fin du XVème siècle.

Les caractéristiques de cette statue nous poussent à la dater du XVème siècle, mais certains détails évoquant les représentations de l'immaculée conception comme le serpent que Marie écrase sous ses pieds nous incitent à lui attribuer une date postérieure.


Mère du Sauveur

La niche de gauche abrite un groupe représentant Sainte Anne, Mère de la Vierge, instruisant sa fille.


Nouvelle Alliance

Panneau en bois représentant la donation du Rosaire
à Saint Dominique et à Sainte Catherine de Sienne


Reine de la Paix

La sculpture de la Vierge à l'Enfant déposée dans une niche flamboyante à gauche du maître-autel est d'aspect sommaire, un peu frustre. La vierge a la tête couronnée. Elle est assise et porte l'enfant Jésus sur ses genoux. L'enfant Jésus tient un globe dans ses mains (attribut de la souveraineté du Christ sur la terre entière et de l'universalité de son message).

Elle semble dater du XVIème siècle.


Vierge très pure


Regina caeli, laetare, Alleluia!

Quia quem merusti portarre, alleluia!

Resurexit, sicut dixit, alleluia !

Ora pro nobis Deum, alleluia !


Rose Mystique

Je vous salue Marie, Mère de Miséricorde, vous êtes pleine de grâces.

Modèle de relation harmonieuse avec tous, modèle de relation avec le Dieu de toute miséricorde, qui ne cesse d'attendre le retour des prodigues pour leur pardonner et les rétablir dans l'Amour.

Modèle de relation avec tous:

avec Joseph. votre époux, que vous aimiez, avec Jésus. votre enfant, que vous adoriez, avec les disciples de Jésus, que vous suiviez. Avec la foule, malgré ses passions, avec qui persécutent le Juste, vous êtes vraiment la Mère universelle, Vous êtes notre Mère.

Intercédez pour nous quand la haine nous menace, quant les ruptures nous opposent, et quant naissent de nouvelles divisions.

Manifestez-nous votre présence, redites-nous votre message de miséricorde. Montrez-nous votre visage de Paix. de Transparence, de Vie. De Miséricorde et de Réconciliation.


Étoile du matin

Ave Regina Coelorum,

Ave, Domina angelorum,

Salve radix, salve porta,

Ex qua mundo lux est orta!

Gaude, Virgo gloriosa,

Super omnes speciosa,

Vale, o valde decora,

Et pro nobis Christum exora!


Arche de l'Alliance

Alma Redemptoris Mater,

Quae pervia caeli porta manes,

Et stella maris, succurre cadenti,

Surgere qui cuat populo.

Tu quae genuisti, natura mirante,

Tuum sanctum genotorem,

Virgo prius ac posterius,

Gabrielis ab ore sumens illud

Ave Peccatorum miserere.


Rose Mystique

Je te choisis aujourd'hui

Ô Marie en présence de toute la cour Céleste

pour ma Mère et ma Reine.

Je te livre et consacre

en toute soumission et amour

mon corps et mon âme,

mes biens intérieurs et extérieures

et la valeur même de mes bonnes actions

passées, présentes et futures,

te laissant un entier et plein droit de disposer de moi

Et de tout ce qui m'appartient sans exception

selon ton bon plaisir à la plus grande gloire de Dieu

dans le temps et l'éternité.


prière de St Louis Grignon de Monfort


Tour d'Ivoire

Notre-Dame de Lourdes,
le cœur plein de confiance
nous nous tournons vers toi.
Notre prière en ce jour rejoint celle de tous les pèlerins
qui de jour et de nuit marchent vers toi.
Ils contemplent ton visage de lumière,
près des eaux vives de la source de Massabielle.
Ils te chantent dans le grand fleuve de lumière
qui le soir se répand dans la nuit.
Mère de toute grâce, femme de l'espérance,
aube de l'Evangile,
guide nous à la suite de ton fils,
sur le chemin de l'Evangile !
Tu connais nos marches de nuit, le poids de nos peines,
et ce trésor d'espérance qui veille en nous,
attendant l'aurore.
Garde nous comme toi disponibles à Dieu
chaque jour de notre vie !

Amen !


Vase Spirituel

Mon âme exalte le Seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur.
Il s'est penché sur son humble servante,
Désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles,
Saint est son nom.
Son amour s'étend d'âge en âge,
Sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,
Il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leur trône,
Il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
Renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur,
Il se souvient de son amour.
De la promesse faite à nos pères,
En faveur d'Abraham et de sa race à jamais.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
Pour les siècles des siècles. Amen.

Magnificat Luc 1,46-55


Source de Beauté

L'Angélus

L'ange du Seigneur annonça à Marie.
Et elle conçut du Saint-Esprit.
Je vous salue Marie...

Voici la servante du Seigneur,
qu'il me soit fait selon ta parole.
Je vous salue Marie...

Et le Verbe s'est fait chair,
et il a demeuré parmi nous.
Je vous salue Marie...

Priez pour nous sainte Mère de Dieu,
afin que nous devenions dignes
des promesses de Jésus Christ.

Trésor de Vertu

Le don du pardon

Ma pensée se tourne vers toi, Mère du Christ crucifié et ressuscité, vers toi qui es vénérée et aimée en tant de sanctuaires de cette terre si éprouvée.
Implore pour tous les croyants le don d'un cœur nouveau!
Fais que le pardon, mot central de l'Évangile, devienne ici une réalité.
Solidement accrochée à la Croix du Christ, l'Église réunie aujourd'hui te le demande, ô tendre, ô clémente Mère de Dieu et notre Mère (...).

Jean Paul II